• 30 mars 2013 - Par DMD48

    LA LOZERE, UN DESERT MILITAIRE MAIS PAS TROP... dans Présentation de la DMD48 desert-01-sahara-300x225Si dans le jargon des armées la Lozère est un « désert militaire » parce que « vide d’armée » (hormis la gendarmerie), elle bénéficie toutefois d’une délégation militaire départementale dont le personnel est totalement dévoué au «48».

    Crédit photo 48info

    Crédit photo 48info

    L’active (2/1/0) :

    - Le DMD48,  lieutenant-colonel

    - L’adjoint au DMD48, lieutenant colonel

    - Secrétaire, adjudant-chef

    La réserve opérationnelle (8/5/0) :

    - 1 lieutenant-colonel, résidant en Lozère (48)

    - 1 lieutenant-colonel, résidant dans l’Hérault (34)

    - 1 lieutenant-colonel, résidant dans l’Hérault (34)

    - 1 lieutenant-colonel, résidant en Lozère (48)

    - 1 capitaine, résidant à dans le Gars (30)

    - 1 lieutenant, résidant à en Lozère (48)

    - 1 lieutenant de vaisseau (capitaine), résidant en Lozère (48)

    - 1 adjudant-chef, résidant dans l’Hérault (34)

    - 1 adjudant-chef, résidant en Lozère (48)

    - 1 adjudant-chef, résidant en Lozère (48)

    - 1 sergent, résidant en Lozère (48)

    - 1 maître (sergent chef), résidant en Lozère (48)

    La réserve citoyenne (4/0/0):

    - 1 ingénieur retraité EDF (ayant pour grade honorifique celui de commandant), résidant en Lozère  (48)

    - 1 inspecteur d’académie (ayant pour grade honorifique celui de lieutenant-colonel), résidant en Lozère (48)

    - 1 professeur technique à la retraite (ayant pour grade honorifique celui de commandant), résidant en Lozère (48)

    - 1 retraité des armées (ayant pour grade honorifique celui de commandant), résidant en Lozère (48)


    A jour au 14 février 2018

  • Laisser un commentaire


Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus