• 25 novembre 2011 - Par DMD48

    M. ou Mme LE MAIRE, POUR ORGANISER UNE CEREMONIE dans Documentation

    LE DEROULEMENT D’UNE CEREMONIE  COMMEMORATIVE A L’ÉCHELLE D’UNE COMMUNE
    La chronologie classique d’une cérémonie commémorative est la suivante (quelques variantes peuvent être possibles en fonction de l’objet de la cérémonie) :

    1  Avant le commencement :
    Il est nécessaire de déterminer clairement un maître de cérémonie  qui accueille, place et conduit les étapes de la cérémonie en les annonçant (de vive voix ou au micro).
    -Mise en place des porte-drapeaux de part et d’autre du monument aux morts.
    -Mise en place des spectateurs.
    -Arrivée et mise en place des personnalités.

    2 Pendant la cérémonie :
    Le succès d’une cérémonie dépend notamment de la compréhension de l’événement par la population et de son intérêt vis-à-vis du déroulement. Pour atteindre cet objectif, il peut être intéressant de prévoir une personne (en général, le maître de cérémonie) annonçant et commentant le déroulement des différentes phases de la cérémonie :

    -Mise en place du dispositif :
    Accueil : Les autorités sont accueillies par le Maire (autorité organisatrice)  qui va les accueillir et les accompagner à leur emplacement.

    -Cérémonie des couleurs (montée du drapeau tricolore en haut du mât) :
    Les personnes responsables de l’envoi des couleurs sont au pied du mât dès la mise en place. L’exécution se fait après le commandement par le maître de cérémonie : « attention pour les couleurs ». Le ou les responsables répondent : « prêt ». Le maître de cérémonie « Envoyez ». La Marseillaise (refrain) peut être jouée après la sonnerie des couleurs. Elle peut être jouée par la formation musicale. Mais en l’absence de musique, elle peut également être interprétée par une chorale, les enfants d’une école ou la sono. La montée des couleurs est facultative et n’est faite dans aucune cérémonie associative locale.

    -La remise de décorations (voir avec le DMD48 pour cela) :
    Seules les décorations officielles peuvent être remises au cours d’une cérémonie patriotique. Elles sont remises dans l’ordre de préséance des décorations françaises.

    -Lecture des messages officiels :
    Les enfants peuvent être associés. Les textes doivent être choisis en fonction de l’objet de la cérémonie. Pour la cérémonie du 8 mai, il peut être fait lecture du discours du général de Gaulle du 8 mai 1945 ou de l’ordre du jour n°9 du général de Lattre de Tassigny. L’appel du Général de Gaulle doit être favorisé pour la cérémonie du 18 juin et le communiqué du grand quartier général de l’armée en date du 11 novembre 1918 pour la cérémonie célébrant l’armistice de la 1ère guerre mondiale. Pour les autres cérémonies, le maire peut choisir tout texte replaçant l’événement dans son contexte comme par exemple des extraits de lettres écrites par des déportés lors de la journée nationale commémorant leur souvenir. Lorsque la cérémonie comporte des allocutions, celles-ci sont prononcées par les autorités dans l’ordre inverse des préséances. Généralement, un message ministériel est communiqué à la préfecture et aux mairies. Il doit être lu en dernier par le représentant de l’Etat ou en son absence par le maire.

    -Les musiques :
    L’Hymne national est interprété à chaque cérémonie nationale après les couleurs (refrain) et après la minute de silence (refrain+couplet). Le chant des partisans, le chant des marais ou le chant du départ peuvent agrémenter certaines cérémonies nationales mais ne remplacent jamais l’hymne national.

    -L’hommage aux morts :
    Ces 4 temps doivent être respectés dans l’ordre :
    1) Dépôt de gerbes : Les gerbes sont déposées aux pieds du monument aux morts par le représentant des associations d’anciens combattants, les parlementaires, les élus, le maire de la commune dans laquelle se déroule la cérémonie. Il arrive également que les familles des morts déposent une gerbe.
    2) « Aux morts » : Le maître de cérémonie commande « aux morts » (la musique ou la sono joue la sonnerie aux morts). Les portes drapeaux abaissent leurs drapeaux.
    3) Minute de silence : dès la fin de la sonnerie, débute la minute de silence (15 à 20 secondes). Les drapeaux sont toujours baissés.
    4) Hymne national : la minute de silence  est rompue par l’envoi de la Marseillaise. Les portes drapeaux relèvent leurs drapeaux pendant la Marseillaise.

    Nota : L’appel des morts peut être fait (facultatif) avant ou après le dépôt de gerbe, mais toujours avant la sonnerie aux morts, la minute de silence et l’hymne national.

    -La fin de la cérémonie :
    Remerciement des porte-drapeaux et des invités par  les autorités  dans l’ordre de préséance.

    Le mot du DMD48 : Une cérémonie étant une activité emplie de signification, sa qualité doit inspirer à la population respect et considération. Monsieur le Maire, monsieur le Correspondant défense et les membres d’associations patriotiques doivent veiller à ce que les personnes présentes autour du monument conservent une attitude décente et respectueuse tout au long de celle-ci, particulièrement pendant l’exécution de la sonnerie aux morts et de l’hymne national. C’est grâce à cela que nous pourrons faire comprendre aux jeunes générations que la Mémoire est avant tout un message pour le présent et pour l’avenir.

  • 7 commentaires à “M. ou Mme LE MAIRE, POUR ORGANISER UNE CEREMONIE”

    • Yvon on 30 avril 2017

      En temps que major retraite Ancien commandant de peloton de gendarmerie,ayant l.honnorariat du meme grade ,medaille militaire et Onm: Puis je porter ma tenue de ceremonie de gendarme pour assurer la fonction de maitre de ceremonie pour la commemoration du 8 Mai de ma commune presidee par notre maire.A l.avance merci pour votre reponse. Cordialement Y.N

    • Bonicel Pascale on 20 janvier 2017

      Je viens de découvrir cet article qui date de 2011 et que je trouve très pertinent pour l’information des nouveaux maires…. Par contre je me permet de laisser un message pour les prochains articles : il serrait judicieux de ne pas noter systématiquement « Monsieur le Maire » car comme vous le savez dans beaucoup de commune il convient de dire « Madame le Maire »…….
      Cordialement, Mme le Maire.

      • Le DMD48 on 20 janvier 2017

        Bonjour. Je vais modifier. Merci

    • Poitou on 4 décembre 2016

      une association d’anciens combattants indépendante n’appartenant a aucune fédération peut’elle assister au cérémonies patriotiques avec son propre drapeau.

      • Poitou on 4 décembre 2016

        une réponse serait bien venue , Merçi , Jean Poitou président de l’association indépendante communale d’anciens combattants.

        • DMD48 on 5 décembre 2016

          Bonjour. Cette question doit être posée à l’Onac de votre département. Elle ne rentre pas dans mes attributions.
          Bien cordialement

    Laisser un commentaire


Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus